Les carnets de Salomon

Cheminer fraternellement vers l'essentiel

Le Grand Pentacule de Salomon ( BNF) - Cercle Lamoricière

Salomon

Salomon signifie en hébreu « homme paisible – le Pacifique ». Il est le Bâtisseur du Temple de Jérusalem. Fils de David et second fils de Bethsabée, il fut le troisième roi d’Israël. Selon le Prophète Samuel : « le Roi David consola Bethsabée, sa femme. Il alla vers elle et coucha avec elle. Elle conçut et mit au monde un fils auquel elle donna le nom de Salomon. » 

Le Roi Salomon est omniprésent dans la Maçonnerie. Il est cité dans de nombreux degrés dans lesquels le Vénérable de la Loge le représente. Un Rite a été crée, le « Rite Opératif de Salomon » où les rituels des premier et troisième degrés sont basés sur l’histoire de Salomon, le bâtisseur du Temple. 

 C’est ainsi que dans pratiquement toutes les Obédiences, les Loges aux trois premiers degrés travaillent à la reconstruction du Temple de Salomon. 

Le Temple de Salomon est celui de la Paix, de la Paix profonde vers laquelle tendent tous les Francs-maçons sincères qui pendant leurs travaux prennent de la distance avec l’agitation du monde profane. 

C’est en ce sens, et en ce sens seulement, qu’il faut considérer le Temple de Salomon. Il fut construit en sept ans et sept est l’âge symbolique du Maître Maçon, de celui qui est parvenu à la plénitude de l’initiation.

 Le Temple de Salomon est construit en pierre, en bois de cèdre et l’or y abonde. La pierre c’est la stabilité, le bois la vitalité et l’or la spiritualité dans toute sa perfection et son inaltérabilité.